Archive pour février, 2010

La date limite pour les REER approche à grands pas!

Caroline à ImpôtRapide | 23 février 2010 dans Conseils fiscaux | Commentaires (0)

Saviez-vous que la date limite pour contribuer à votre REER en 2009 est le 1er mars 2010? Il vous reste donc quelques jours pour préparer vos dernières contributions pour l’année d’imposition 2009.

Pourquoi cette date importe-t-elle? Pour maximiser votre épargne et votre rendement, il est important de contribuer autant que possible à votre REER à chaque année. Vous profitez ainsi des bienfaits de l’épargne à long terme, comme les intérêts composés, en plus de bénéficier des avantages fiscaux engendrés par une contribution élevée.

Pour vous aider à déterminer le montant maximal que vous pouvez y cotiser, ImpôtRapide offre un Optimiseur de REER qui vous facilite la vie. Vous pouvez ainsi évaluer votre contribution pour l’année 2009 et majorer le montant si nécessaire.

Si vous n’avez pas encore reçu votre avis de cotisation, rendez vous sur le site web de l’Agence du revenu du Canada, sous la section Mon dossier, au http://www.cra-arc.gc.ca/esrvc-srvce/tx/ndvdls/myccnt/menu-fra.html. Pour ceux qui n’ont pas encore de compte Mon dossier, vous n’avez qu’à composer le 1-800-267-6999 pour rejoindre l’Agence.

En calculant le montant idéal à contribuer à votre REER, vous vous assurez une épargne maximale, sans pour autant compromettre votre sécurité financière!


Du nouveau pour ImpôtRapide : IMPÔTNET accepte maintenant vos déclarations d’impôt

Caroline à ImpôtRapide | dans Nouvelles ARC et RQ | Commentaires (0)

Avis à tous les branchés : depuis le 15 février dernier, IMPÔTNET, le service de transmission des rapports d’impôt de l’Agence du revenu du Canada (ARC) vous permet de transmettre électroniquement les déclarations préparées avec ImpôtRapide. C’est une excellente nouvelle pour les utilisateurs d’ImpôtRapide qui veulent transmettre leur déclaration rapidement et de manière sécuritaire, sans avoir à braver le froid où à faire appel à un comptable.

Vous savez déjà qu’ImpôtRapide peut vous aider à remplir votre déclaration d’impôt de manière facile et rapide. Pour en plus transmettre votre déclaration à l’ARC, il vous faudra votre code d’accès de l’ARC. Vous devriez l’avoir reçu par la poste à la fin du mois de décembre, ou au début du mois de janvier.

Si vous n’avez pas votre code en main, il vous suffit d’aller au http://www.netfile.gc.ca/dsclmr-fra.html pour accéder au système IMPÔTNET, ou au http://www.cra-arc.gc.ca/esrvc-srvce/tx/ndvdls/myccnt/menu-fra.html pour avoir accès à Mon dossier. Ici, vous aurez accès non seulement à votre code d’accès, mais aussi à tous les autres services en ligne de l’ARC. Pour recevoir votre code d’accès par téléphone, composez le 1-800-714-7258.

Une fois que vous avez votre code d’accès en main, et que vous avez utilisé ImpôtRapide pour préparer votre déclaration d’impôt, vous êtes prêt à la transmettre à l’ARC. À la fin de la préparation de votre déclaration avec ImpôtRapide, le logiciel vous demandera si vous désirez l’envoyer en utilisant IMPÔTNET. Vous pourrez ainsi télécharger un fichier dont le nom se terminera par .tax. C’est le seul type de fichier accepté par l’ARC.

Pour faire parvenir le fichier à l’ARC, visitez le http://www.impotnet.gc.ca et téléchargez le fichier vers le serveur. Vous avez jusqu’au 30 septembre 2010 pour faire parvenir votre déclaration d’impôt pour 2009, mais n’oubliez pas que l’ARC imposera des frais de retard si vous le faites après le 30 avril (ou après le 15 juin, si vous êtes travailleur autonome).

Les Québécois doivent faire deux déclarations d’impôt. Après avoir envoyé votre fichier à l’ARC, il vous reste encore la déclaration provinciale à remplir. Bonne nouvelle : vous pouvez aussi le faire avec le service ImpôtNet Québec. Vous aurez aussi besoin d’un code d’accès, que vous trouverez au http://www.revenu.gouv.qc.ca/fr/sepf/services/sgp_impotnet_part/default.aspx ou en appelant Revenu Québec au 1-888-811-7362.

Pour soumettre votre déclaration d’impôt provinciale à Revenu Québec,  préparez-la dans ImpôtRapide, puis, à la fin, choisissez l’option ImpôtNet Québec et fournissez votre code d’accès. Le logiciel ImpôtRapide se chargera ensuite de transmettre électroniquement votre déclaration au gouvernement.


Les CELI et les REER : comment choisir?

Caroline à ImpôtRapide | dans Conseils fiscaux | Commentaires (0)

Les Régimes enregistrés d’épargne retraite, ou REER, sont bien connus des Canadiens et des Québécois. Le nouveau venu du domaine de l’investissement, le CELI, pour Compte d’épargne libre d’impôt, fait cependant beaucoup parler. Comment peut-on les différencier, qui devrait les utiliser, et comment devrait-on répartir ses avoirs entre ces deux comptes?

Le REER, comme son nom l’indique, est utilisé principalement pour mettre de l’argent de côté en prévision de la retraite. Les montants investis dans les REER, jusqu’à une certaine limite, sont exemptés de l’impôt. On paie plutôt de l’impôt lorsqu’on retire de l’argent du compte. Pourquoi?

On estime qu’après la retraite, les revenus tirés des investissements diminueront, ce qui influencera à la baisse le taux d’imposition des revenus. L’argent placé dans les REER et utilisé pendant la retraite est donc taxé au nouveau taux d’imposition, qui sera probablement plus bas. C’est une manière de diminuer l’impôt payé par un individu à long terme, en plus d’être un incitatif à l’épargne.

Les CELI sont un produit assez nouveau et peu connu des canadiens. Ces comptes d’épargne libres d’impôt ne diminuent pas le montant que vous devez payer en impôts, mais les revenus touchés par les investissements dans le cadre d’un CELI, eux, ne sont pas imposables. Ainsi, vous aurez déjà payé de l’impôt sur le montant que vous placez dans un CÉLI : ce qui est protégé, ce sont les revenus que vous en tirerez.

Pour les CELI, tout comme pour les REER, le gouvernement impose une limite du montant qui peut être investi. On parle ici d’une limite de 5000$ (peu importe votre revenu) pour 2010. Bonne nouvelle pour les retardataires : si vous n’avez pas investi dans un CELI en 2009, vous pouvez doubler votre investissement maximal, et pouvez donc verser jusqu’à 10 000$ dans votre CELI.

Vous connaissez donc maintenant la différence entre un REER et un CELI, mais comment déterminer les montants à verser dans chaque compte? Comme pour toute décision financière, il s’agit d’un calcul personnel qui variera selon les individus.


Une déclaration d’impôt sans papier ni calculatrice; ImpôtRapide en ligne.

Caroline à ImpôtRapide | dans ImpôtRapide | Commentaires (0)

Saviez-vous que vous pouvez maintenant préparer votre déclaration d’impôt sans même imprimer de documents ou utiliser de CD-ROM? En effet, ImpôtRapide offre maintenant un logiciel à 100% en ligne.

Pour utiliser ImpôtRapide en ligne, visitez www.impotrapide.ca et choisissez l’option Ouvrir une session, en haut à droite de votre écran. Vous pourrez ainsi choisir de débuter ou de continuer votre déclaration d’impôt 2009. Vous aurez alors l’option de créer un compte instantanément. Vous pouvez également attendre la fin du procédé, mais il vous faudra alors créer un compte avant d’envoyer votre déclaration d’impôt ou de sauvegarder votre information.

Que vous le fassiez au début ou à la fin du procédé, la création du compte est très facile . Choisissez un nom d’utilisateur, un mot de passe, une question secrète (au cas où vous perdriez votre mot de passe; ça peut arriver à n’importe qui!) et fournissez votre adresse de courriel.

Si vous avez utilisé ImpôtRapide pour préparer vos impôts de 2008, vous pouvez utilisez le même nom d’utilisateur. Et si, en un an, vous avez oublié votre mot de passe, trouvez l’hyperlien « Avez-vous oublié votre mot de passe? ». Vous pouvez aussi modifier l’adresse de courriel associée à votre compte en cliquant sur l’onglet Mon Compte.