Archive pour mars, 2010

La déclaration des frais médicaux : pensez-y!

Christiane à ImpôtRapide | 31 mars 2010 dans Conseils fiscaux | Commentaires (0)

Même si la plupart des frais médicaux sont couverts par les régimes d’assurance-maladie des provinces, il arrive que vous deviez  débourser certains frais  pour des appareils ou des services supplémentaires.

Ces dépenses sont déductibles d’impôt. En plus de vos propres frais médicaux, vous pouvez déclarer ceux de votre époux ou épouse, conjoint ou conjointe et ceux de vos enfants de moins de 18 ans.

Avez-vous une assurance médicale privée,  individuelle ou de groupe auprès de  votre employeur? Vous pouvez alors déclarer la portion des dépenses qui n’a pas été couverte par votre assurance. La différence entre la somme déboursée et le remboursement de votre assurance est donc déductible.

Les sommes dépensées pour votre assurance privée sont considérées comme des frais médicaux. Vous pouvez donc déclarer votre prime d’assurance, mais uniquement s’il ne s’agit pas d’une assurance gouvernementale à laquelle vous contribuez.

De quels appareils et services parle-t-on? Les lunettes ou lentilles cornéennes, les médicaments, les fauteuils roulant et les appareils auditifs sont tous couverts. Pour une liste complète, visitez le http://www.cra-arc.gc.ca/tx/ndvdls/tpcs/ncm-tx/rtrn/cmpltng/ddctns/lns300-350/330/llwbl-fra.html. Une nouveauté à noter : alors que la chirurgie esthétique était auparavant déductible d’impôt, les opérations à but uniquement cosmétique ne le sont plus depuis le 4 mars 2010.


Parents d’étudiants : comment transférer des crédits d’impôt relatifs aux études dans votre déclaration

Christiane à ImpôtRapide | dans Conseils fiscaux | Commentaires (2)

Si vous avez un enfant qui fait des études postsecondaires et qui a  payé des frais de scolarité, il peut vous transférer une partie de ses crédits d’impôt. C’est une stratégie qui vous permet d’économiser de l’impôt sans pénaliser votre enfant.

En effet, s’il n’a pas gagné  beaucoup d’argent l’an dernier, un étudiant peut transférer jusqu’à 5 000 $ en crédits d’impôt à un parent ou un grand parent, à condition que ce transfert n’ait pas d’impact sur son impôt à payer. Ainsi, si le montant de son  impôt à payer s’élève à zéro mais qu’il lui reste des crédits, il peut vous les transférer.

Le crédit d’impôt est calculé à l’aide du formulaire T2202/A, envoyé par l’établissement d’enseignement, selon le nombre de mois consacrés aux études. L’annexe 11, qui sert à calculer le crédit d’impôt fédéral pour les étudiants, indiquera le montant du crédit qui peut être transféré.

Deux balises s’appliquent à ce transfert de crédits : le montant du crédit d’impôt transféré doit être égal ou inférieur à 5 000 $. Les provinces permettent aussi un transfert maximal de 5 000 $, sauf en Ontario, où le maximum est de 6 141 $. Le crédit d’impôt ne peut être transféré que pour l’année courante, mais l’étudiant peut emmagasiner des crédits pour les années suivantes.

Au Québec, les règles sont quelque peu différentes quant au transfert des crédits : le montant sera indiqué dans les Annexes S et T.


Le fractionnement des revenus de pension : comment ça fonctionne?

Christiane à ImpôtRapide | dans Conseils fiscaux | Commentaires (1)

Lorsqu’une personne reçoit un revenu de pension, elle peut partager ce montant avec son  époux ou épouse, ou avec son conjoint ou conjointe.

Grâce à ce partage appelé encore fractionnement, vous pouvez, selon le montant de la pension et du revenu de votre conjoint ou conjointe, diminuer votre revenu imposable afin de faire baisser le pourcentage d’impôt à payer. Comme les revenus de pension sont souvent mis en commun  au sein d’un couple, cette démarche peut être très avantageuse.

Vous pouvez partager jusqu’à 50 % de votre revenu de pension avec  votre conjoint ou conjointe. Une partie des impôts retenus sur la pension sera aussi transférée à votre conjoint ou conjointe.

La plupart des fonds de pension d’entreprise peuvent être partagés; les fonds publics, comme le Régime de pensions du Canada, le Régime des rentes du Québec et les paiements de la Sécurité de la vieillesse ne peuvent pas être fractionnés.

Pour déterminer quels revenus de pension sont éligibles et pour trouver le montant optimal à partager, le logiciel ImpôtRapide vous offre un outil spécialisé. L’optimiseur de fractionnement du revenu de pension vous permet de trouver le montant à partager qui vous avantagera le mieux.


Facilitez votre déclaration d’impôt avec ImpôtRapide entreprise non incorporée

Christiane à ImpôtRapide | dans Conseils fiscaux | Commentaires (1)

Les travailleurs autonomes et les propriétaires de petites entreprises non constituées en société font face à des défis particuliers lorsque vient le temps de faire leur déclaration d’impôt. En effet, parce qu’ils ne reçoivent pas de formulaire T4, ils doivent déclarer des revenus provenant de plusieurs clients et de nombreuses dépenses.

Dans ce cas, comment faciliter cette tâche? ImpôtRapide a créé un logiciel conçu pour les travailleurs autonomes. Le logiciel vous guide pendant la déclaration, en posant des questions sinples et ciblées  pour les travailleurs autonomes. Il fournit aussi de l’information sur les différentes catégories de dépenses et de revenus.

Sans logiciel, il peut être difficile de trouver certaines informations, comme le code d’industrie à utiliser. Le logiciel vous pose des questions précises sur le type de travail que vous faites afin de déterminer votre catégorie d’emploi.

Parmi les options du logiciel, on trouve aussi un gestionnaire  de dépenses d’entreprise qui vous permet d’entrer  vos dépenses tout au long de l’année fiscale. Ces montants sont alors utilisés pour faire votre déclaration d’impôt. Si vous songez à faire incorporer votre entreprise, le logiciel ImpôtRapide peut également  vous indiquer si cela représente pour vous un avantage  financier.


Qui peut déclarer les dépenses pour la garde d’enfants?

Christiane à ImpôtRapide | dans Conseils fiscaux | Commentaires (0)

Pour beaucoup de familles, les frais de garde d’enfants représentent une grosse dépense. Heureusement, ces frais sont déductibles d’impôt. Savez-vous quel parent peut déclarer ces frais et quels montants sont admissibles?

En général, si vous payez une autre personne pour prendre soin de vos enfants pendant que vous travaillez ou que vous étudiez, vous pouvez déclarer ces montants. Entre autres, les gardiennes et les garderies, les prématernelles, les camps de jour et les écoles de sports de jour dont le but premier est la garde des enfants sont admissibles. Vous pouvez aussi déclarer les frais qui se rapportent aux services de garde d’enfants dans une école et les frais payés à une colonie de vacances, un pensionnat ou une école de sports qui offre l’hébergement.

Reste à déterminer qui peut déclarer ces dépenses. Pour un couple, seul le parent qui reçoit le salaire le plus bas peut les déclarer. Si un des parents est étudiant, le conjoint dont le revenu est plus élevé peut obtenir le crédit d’impôt.

Certaines limites s’appliquent : la somme maximale pour un enfant de moins de 7 ans est de 7 000 $ et de 4 000 $ pour un enfant de 7 à 16 ans. Si votre enfant est handicapé, la limite augmente à 10 000 $.

Il est donc important de conserver les reçus de  frais de garde d’enfants afin de pouvoir déclarer ces montants dans votre déclaration!


Attention, étudiants : assurez-vous de bien faire votre déclaration d’impôt!

Caroline à ImpôtRapide | 29 mars 2010 dans Conseils fiscaux | Commentaires (0)

Les étudiants, qui ne sont peut-être pas encore habitués à préparer leur déclaration d’impôt, ont souvent plusieurs sources de revenus au cours d’une seule année. Si vous êtes étudiant, il est important de bien savoir déclarer tous ces revenus et de dénicher tous les crédits d’impôts et remboursements qui s’offrent à vous.

Premièrement, ceux qui ont bénéficié de bourses recevront un formulaire T4A, dont vous devez reporter les renseignements dans votre déclaration d’impôt. Les sommes reçues dans le cadre d’une bourse sont cependant non imposables si vous étudiez dans un établissement postsecondaire.

Beaucoup d’étudiants travaillent à plus d’un endroit au cours de l’année : ils recevront donc un feuillet T4 (déclaration de revenu d’emploi) de la part de chaque employeur. En travaillant à plus d’un endroit, il arrive souvent que les paiements de l’Assurance-emploi et du Régime  de pension du Canada aient été surévalués; la différence vous sera remboursée.

Il est possible que votre revenu durant l’année soit trop faible pour que vous utilisiez la totalité de vos crédits d’impôt pour les frais de scolarité.  Deux options s’offrent alors à vous : transférer jusqu’à 5 000 $ en crédits d’impôt à un parent ou grand parent, ou alors conserver ce crédit pour une année à venir.

Pour simplifier votre déclaration d’impôt, ImpôtRapide Étudiant  en ligne est conçu spécialement pour vous. De plus, il est offert gratuitement à ceux qui ont des revenus de moins de 20 000 $ par année!


Le nouveau budget fédéral apporte de petits changements pour les impôts des individus

Caroline à ImpôtRapide | 22 mars 2010 dans Nouvelles ARC et RQ | Commentaires (0)

Le gouvernement fédéral a révélé son nouveau budget le 4 mars dernier. Avez-vous pris connaissance des changements fiscaux qui auront lieu? Il n’y a pas eu de grande annonce en matière de taxes ou de coupures budgétaires. On parle plutôt de changements dans quelques secteurs, surtout pour les familles.

Les parents qui ont la garde partagée de leurs enfants peuvent maintenant partager les avantages fiscaux comme la prestation fiscale canadienne pour enfants, la prestation universelle pour la garde d’enfants et les crédits d’impôt pour enfants à charge. Avant cette annonce, un seul parent pouvait profiter de ces avantages.

Autre bonne nouvelle pour les familles : la prestation universelle pour la garde d’enfants, qui était auparavant imposable pour le parent au plus faible revenu, peut maintenant être exclue des impôts des parents et ajoutée au revenu de l’enfant. Dans la plupart des cas, cette prestation devient effectivement non imposable. Les familles monoparentales dont le parent travaille ne paient donc plus d’impôt sur cette prestation.

Un changement pour les étudiants à temps partiel : si vous avez reçu une bourse pour défrayer le coût de vos études universitaires, la différence entre le montant de la bourse et le coût de vos études sera maintenant imposable. Notez que cette nouvelle règle n’affecte pas ceux qui reçoivent un crédit d’impôt pour personnes handicapées.

Les étudiants qui ont reçu une bourse pour la recherche doivent maintenant utiliser cet argent dans le cadre d’un programme de diplôme. Si leur recherche se fait hors d’un tel programme, leur bourse sera considérée comme un revenu imposable et les montants dépensés ne pourront pas être déclarés comme des dépenses relatives aux études.

D’autres changements annoncés : la chirurgie plastique à des fins strictement cosmétiques ne sera plus déductible d’impôt. Les chirurgies effectuées avant le 4 mars 2010 peuvent encore être considérées comme des dépenses médicales.

Le gouvernement fédéral n’a pas renouvelé le programme de crédit d’impôt pour la rénovation domiciliaire. C’est une mauvaise nouvelle pour ceux qui planifiaient entreprendre des rénovations ou qui n’ont pas encore terminé les rénovations entamées en 2009. Ainsi, les coûts de réfraction et de rénovation encourus après le 1er février 2010 ne peuvent plus être déduits. En revanche, les rénovations réalisées à partir du 27 janvier 2009 et se terminant avant le 1er février 2010 peuvent être déduites dans votre déclaration de 2009.

Finalement, ceux qui reçoivent des options d’achat d’actions de leur employeur devront peut-être payer plus d’impôt sur les revenus tirés de leur vente. En effet, selon le projet de loi, 100 % des revenus seront imposables, au lieu du taux actuel de 50 %.


La déclaration d’impôt rendue plus facile pour les investisseurs

Caroline à ImpôtRapide | 11 mars 2010 dans ImpôtRapide | Commentaires (0)

Si vous tirez une partie de votre revenu de vos investissements ou d’une propriété locataire, il vous faut des outils bien adaptés pour vous aider à remplir votre déclaration d’impôt. La version Platine d’ImpôtRapide offre ces fonctionnalités précises, tout en maintenant une grande facilité d’utilisation.

En effet, ImpôtRapide Platine vous permet de fournir de l’information sur vos gains en capitaux et sur vos pertes, en plus de vous aider à calculer votre prix de base rajusté et votre produit de disposition. Chaque étape est clairement décrite sur le formulaire. Vous pouvez donc vous assurer de comprendre le procédé.

Pour ceux qui possèdent un immeuble en location, vous pourrez fournir de l’information sur vos revenus et vos dépenses de location pour l’année. Si vous utilisez le logiciel Quicken pour comptabiliser ces dépenses et revenus, ou tout autre revenu d’investissement, vous pouvez facilement importer ces données dans le logiciel ImpôtRapide Platine.

Vous pouvez aussi suivre l’évolution des actions que vous avez achetées, vendues ou échangées pendant l’année. En remplissant votre déclaration d’impôt, cette information est utilisée pour calculer vos dépenses et revenus. Le logiciel comprend aussi un Analyseur de gains en capital, qui vous permet à déterminer la meilleure stratégie d’investissement pour vos besoins fonciers.


Qu’est-ce qu’une personne à charge?

Caroline à ImpôtRapide | 8 mars 2010 dans Conseils fiscaux | Commentaires (11)

En remplissant votre déclaration d’impôt, on vous demandera de fournir de l’information sur les personnes à votre charge. Savez-vous ce qui fait d’une personne qu’elle soit à votre charge? Avoir une ou plusieurs personnes à votre charge vous donne accès à des crédits d’impôt. Il est donc important de les déclarer.

La meilleure question à se poser pour décider si une personne est à votre charge est simplement : « Est-ce que cette personne dépend de moi dans sa vie quotidienne? ». Nous ne parlons pas ici d’époux, d’épouse ou de conjoint de fait. Au Canada, plusieurs crédits d’impôt sont offerts pour différentes sortes de personnes à charge et il est important de bien savoir les identifier.

Une personne est à votre charge s’il s’agit de votre parent ou grand parent, de votre enfant ou de votre petit-fils ou petite-fille de moins de 18 ans, de votre frère ou sœur mineur. Ces personnes peuvent faire partie de votre famille naturelle ou adoptive, ou vous pouvez y être liés par le mariage ou par une union civile.

Vous pouvez déclarer une seule personne pour le Montant pour une personne à charge admissible et vous devez avoir été célibataire pendant au moins une partie de l’année précédente, sans avoir été soutenu financièrement par un époux.

Les personnes à votre charge de plus de 18 ans qui ont une déficience des fonctions physiques ou mentales vous donnent aussi accès au crédit. Cette personne doit être votre enfant, votre petit-fils ou petite-fille, votre parent ou grand parent, votre frère ou votre sœur, votre tante, votre oncle, votre neveu ou votre nièce. Ce lien de parenté peut être naturel, ou vous pouvez leur être lié par le mariage ou par une union civile. Vous pouvez déclarer plus d’une personne éligible pour ce crédit.

Les enfants nés après 1992, qui ont donc moins de 18 ans, donnent aussi droit à un crédit d’impôt. Si vous avez la garde partagée des enfants, un seul parent peut obtenir le crédit d’impôt.

De plus, si vous avez un enfant qui fréquente une institution postsecondaire, vous pourrez peut-être le déclarer comme personne à votre charge. S’il a quitté votre domicile pour faire ses études mais qu’il passe le reste de l’année chez vous ou qu’il réside habituellement chez vous, vous pouvez le déclarer comme personne à charge.


Des questions qui vous aident à cibler votre déclaration d’impôt

Caroline à ImpôtRapide | 5 mars 2010 dans ImpôtRapide | Commentaires (0)

Beaucoup de choses peuvent se passer en une année et, sans le savoir, vous pourriez maintenant avoir accès à de nouvelles déductions d’impôt. Comment identifier les crédits d’impôt qui s’offrent à vous sans faire des heures et des heures de recherche?

Les lois sur les crédits d’impôt, en plus d’être difficiles à trouver, sont écrites en jargon légal difficile à comprendre par la majorité des citoyens. Il est très souvent difficile de savoir si vous faites partie d’une exception, ou si vous avez les bons documents en main.

Le logiciel ImpôtRapide vous pose des questions sur votre vie en 2009 afin de maximiser les crédits d’impôt auxquels vous avez droit. Si votre logiciel vous pose des questions personnelles sur votre déménagement ou vos dépenses médicales, ne soyez donc pas surpris!

ImpôtRapide vous posera des questions sur les personnes à votre charge, votre travail, votre retraite, vos dépenses en éducation, en déménagement et en rénovations, au tout début du processus de déclaration d’impôt. Ces questions utilisent un langage clair et concis pour faciliter votre réponse. De plus, si certaines questions vous laissent perplexe, vous n’avez qu’à consulter les définitions du questionnaire, qui expliqueront les termes les plus obscurs.

C’est aussi un moyen de raccourcir le temps consacré à préparer votre déclaration d’impôt et à remplir des formulaires. ImpôtRapide utilise vos réponses aux questions afin de personnaliser votre rapport d’impôt. Si vous n’avez pas d’enfant à votre charge, on ne vous demandera donc pas de fournir de l’information sur vos dépenses en garderie.

Le logiciel pose une douzaine de questions afin de trouver toutes les déductions auxquelles vous avez droit. Cela comprend les nouvelles déductions pour 2009, ainsi que les déductions auxquelles vous avez maintenant droit en raison d’un changement récent. Il est facile d’oublier de déclarer ses dons à des organismes de bienfaisance, mais ce montant peut occasionner  une réduction d’impôt!

Et si, finalement, le logiciel s’aperçoit que vous avez manqué une occasion de diminuer votre impôt à payer, ImpôtRapide vous alertera avant d’envoyer votre déclaration d’impôt par IMPÔTNET et ImpôtNet Québec ou avant d’imprimer votre déclaration. C’est tout comme si un comptable avait passé des heures à revoir votre déclaration, le tout dans le confort de votre domicile.