Exprimer notre reconnaissance grâce au crédit d’impôt pour pompiers volontaires

Caroline à ImpôtRapide | 29 décembre 2011 dans ImpôtRapide,Nouvelles ARC et RQ | Commentaires (0)

Marqueurs :

C’est un événement tellement habituel partout dans la province qu’il passe presque inaperçu : le son familier d’une sirène, suivi d’un ou de plusieurs camions de pompiers roulant à toute vitesse. La plupart d’entre nous ne pensent même pas aux pompiers qui se dévouent dans nos communautés chaque jour. Ils sont totalement indispensables. Sans eux, tout serait bien pire.

Vous ne saviez sans doute pas que dans des milliers de communautés au Québec et au Canada, de nombreux pompiers ne reçoivent aucune rémunération pour leurs services : ils sont volontaires. De fait, il y a plus de 85 000 pompiers volontaires au Canada qui occupent toutes sortes d’emplois et qui offrent leur temps pour protéger la vie de leurs amis et de leurs voisins. Malheureusement, plusieurs d’entre eux ont même donné leur vie pendant qu’ils étaient en service.

Cette année, le gouvernement fédéral veut leur faciliter un peu la vie en introduisant le tout nouveau crédit d’impôt pour pompiers volontaires, un crédit que les Québécois et les Canadiens approuvent de tout cœur. Il s’agit d’un crédit non remboursable offert à tout pompier volontaire qui travaille au moins 200 heures par année à partir du 1er janvier 2011. Les pompiers volontaires peuvent s’attendre à un crédit de 450 $ en 2011.

Il y aura une nouvelle ligne à cet effet dans l’annexe 1 de la déclaration T1. Et vous pouvez être assuré qu’ImpôtRapide vous aidera à demander cette déduction aussi.

Connaissez-vous des pompiers volontaires? Qu’est-ce qu’ils représentent pour votre communauté?

pompiers volontaires

L'honorable Gail Shea, ministre du Revenu national, et Brian Jean, député de Fort McMurray‑Athabasca, ont visité aujourd'hui le Saprae Creek Fire Hall à Fort McMurray pour promouvoir le nouveau crédit d'impôt pour les pompiers volontaires. Lorsqu'un pompier bénévole admissible demande le crédit, il peut réduire jusqu'à concurrence de 450 $ le montant d'impôt sur le revenu qu'il doit payer. (Source: http://www.cra-arc.gc.ca)


Répondre