Comment tirer le maximum du Régime de pensions du Canada

Christiane à ImpôtRapide | 21 février 2014 dans Aînés,Conseils fiscaux | Commentaires (1)

CPP w logoChaque Québécois approche la retraite à sa manière. Que vous ayez économisé pendant des années ou non, ou ayez commencé plus tard, il y a plusieurs facteurs qui ont influencé vos plans.  Peu importe ce que vous réserve l’avenir, il est fort probable que le Régime de pensions du Canada (RPC) joue un rôle important.

Bien que vous ayez peu de contrôle sur le montant de vos cotisations au RPC durant votre carrière, il existe des moyens de déterminer comment vous en profiterez.  Vous trouverez des conseils pour tirer le maximum du RPC ci-dessous.

Décider quand cesser de cotiser

Lorsque vous atteignez 70 ans, vous n’êtes plus obligé de cotiser au RPC, bien que vous pouvez cesser de participer dès 65 ans.  Pour ce faire pendant que vous travaillez, vous devez remplir le formulaire CPT30, Choix de cesser de verser des cotisations au Régime de pensions du Canada, ou, si vous êtes un travailleur indépendant, l’ annexe 8 – Cotisations au RPC pour le revenu d’un travail indépendant et pour d’autres revenus.  Bien sûr, vous devez évaluer un certain nombre de conséquences financières rattachées à ce choix.

Crédit d’impôt fédéral en raison de l’âge

Selon votre revenu, qui prend en compte le montant de votre RPC, vous pourriez être admissible à des déductions supplémentaires, que vous ignoriez peut-être auparavant, si vous avez 65 ans ou plus. ImpôtRapide vous guide à travers une entrevue simple, étape par étape, pour s’assurer que vous obtenez chaque dollar que vous méritez.

Collaborez avec votre époux ou conjoint de fait

Y a-t-il un grand écart entre votre revenu et celui de votre conjoint? Votre conjoint est peut-être à la retraite, mais vous travaillez toujours.  Vous pouvez utiliser cette situation à votre avantage en fractionnant le revenu de pension.  Cela vous permet d’attribuer jusqu’à 50 % du revenu de pension à l’époux ou conjoint de fait, ce qui réduit votre revenu imposable.  De plus, n’oubliez pas de combiner vos dons avec ceux de votre époux pour maximiser les crédits d’impôt.

Ce sont quelques-unes des façons de maximiser vos cotisations au RPC.  Approchez-vous la retraite ou y êtes-vous déjà? Pour en savoir plus sur ce que vous devriez considérer cette saison d’impôt, voir http://blog.turbotax.ca/fr/category/aines/.


1 réponse à « Comment tirer le maximum du Régime de pensions du Canada »

Fil RSS pour les commentaires sur ce billet. Rétrolien

  1. Commentaire de marjorie gilot — 18 mars 2014 à 4:56  

    Est ce qu’impot rapide calcul le fractionnement de revenu de pension entre conjoint ?

Répondre